Comment effacer un tatouage ?

enlever-tatouage-laser-marseille

Vous n’assumez plus votre tatouage fait à l’adolescence ? Vous ne voulez plus voir le prénom de votre ex sur votre peau ? Les raisons de vouloir effacer un tatouage sont multiples et, cela tombe bien, il y a de multiples méthodes de détatouage. Alors, si vous voulez retrouver votre peau vierge, suivez le guide !

Les méthodes déconseillées et obsolètes

Il y a encore quelques années, lorsqu’on franchissait le pas de faire un tatouage, c’était pour la vie. Heureusement, cela a évolué, et de nombreuses techniques sont apparues. Certaines ne sont, heureusement, plus d’actualité, ou sont en tout cas moins utilisées. Longtemps, la dermabrasion fut utilisée. Concrètement, il s’agit de réaliser une abrasion cutanée profonde de la zone où est incrustée l’encre. En résultent une douleur difficilement supportable, des saignements et des risques cicatriciels… Bref, à oublier.

Dans la même veine, la cautérisation consiste à brûler le tatouage pour faire cicatriser la peau par-dessus. Dès lors, cette technique laisse, par définition, d’imposantes cicatrices et est donc à bannir.

L’électrocoagulation est toujours utilisée de nos jours même si elle est peu répandue. Elle consiste à faire circuler un courant électrique alternatif pour détruire le tissu concerné. Là aussi, la méthode n’est pas sans désagréments puisqu’elle n’effacera pas tous les pigments et laissera des cicatrices.

Vous l’aurez compris, ces méthodes pour enlever un tatouage ne sont pas vraiment recommandées mais, heureusement, il en existe bien d’autres.

Recouvrir le tatouage ou subir une opération chirurgicale

La première méthode, et la plus « logique », consiste à recouvrir le tatouage. Le « cover-up » est donc un moyen de cacher le tatouage, en le recouvrant. Forcément, le nouveau tatouage doit être plus grand que le précédent, mais aussi bien dense et pigmenté pour recouvrir le tatouage initial. Pas sûr que vous ayez envie de rééditer l’expérience si votre premier tatouage ne vous plait plus…

Il est aussi possible de subir une ablation chirurgicale. Concrètement, on enlève la peau tatouée et on greffe un morceau de peau d’une autre partie du corps. Au-delà du fait qu’il s’agit quand même d’une opération chirurgicale, la cicatrisation peut être difficile et laisser des traces…

Dès lors, pourquoi ne pas envisager le détatouage au laser ?

Le laser pour effacer un tatouage

En effet, le laser pour effacer un tatouage est aujourd’hui la méthode la plus utilisée. Si de nombreux lasers existent ou ont existé, celui qui est le plus couramment employé aujourd’hui est le Q-Switched, notamment dans sa version picoseconde. Concrètement, le laser va fragmenter le tatouage en microparticules d’encre, qui seront éliminés naturellement par le corps. Selon la taille, la qualité et la profondeur du tatouage, il faudra entre 2 et 10 séances et le principal avantage du détatouage au laser est qu’il ne laisse, en général, pas de cicatrices ! Bien sûr, certains tatouages aux couleurs intenses et denses seront plus compliqués à effacer que ceux en nuances de gris et, au plus un tatouage sera récent, au plus il sera facile à enlever.

Pour être sûr que votre traitement laser se passe dans les meilleures conditions, il faudra le réaliser chez un dermatologue qui a l’habitude des soins laser ! Pour que la séance se déroule dans les meilleures conditions, on appliquera une crème anesthésiante une heure avant puis on applique le laser sur la zone de manière assez brève. En général, la zone va gonfler et les couleurs s’estomper, mais cela ne dure pas vraiment et il faut plusieurs séances espacées de deux mois pour obtenir des résultats définitifs.

Alors, si vous voulez en savoir plus sur comment retirer un tatouage à Marseille, ou connaître nos tarifs, n’hésitez pas à nous contacter ou à venir nous rencontrer au Centre Laser Estitix !

Photo de Kevin Bidwell provenant de Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *