Aller au contenu

Comment se faire rembourser une épilation laser ?

comment-se-faire-rembourser-epilation-laser-marseille

L’épilation laser a de plus en plus d’adeptes, permettant de se débarrasser de manière durable de ses poils disgracieux. Mais son plus gros désavantage est sans conteste son coût. Alors, l’épilation laser peut-elle être remboursée comme n’importe quel acte médical ? Peut-il y avoir une prise en charge de l’épilation laser ? Voici toutes les informations sur le sujet.

Quel est le coût de l’épilation laser ?

Le prix de l’épilation au laser dépend bien entendu de plusieurs facteurs, à savoir :

  • La zone : aujourd’hui, il est pratiquement possible d’épiler toutes les zones du corps au laser, comme le maillot, les jambes, le duvet, les aisselles… Forcément, plus la zone est grande, plus l’épilation laser sera onéreuse. Mais certaines zones très sensibles, même si petites, peuvent être chères à épiler car elles demandent une grande précaution de la part du médecin dermatologue qui pratique l’acte médical.
  • Le type de peau et de pilosité : il est également possible aujourd’hui d’épiler les poils blancs au laser (avec des réserves) ainsi que les peaux noires ou mates. Seul hic, cela se fait avec plus de séances que pour des poils bruns sur une peau claire, et le tarif s’en ressentira. Idem pour l’épilation au laser pour homme, ces messieurs ayant une pilosité plus importante, le tarif sera logiquement plus élevé et il dépend évidemment de la zone, s’il faut épiler le dos complet, cela coûtera bien sûr plus cher que pour épiler une jambe.
  • Le centre d’épilation laser : chaque centre est libre de fixer ses tarifs mais nous vous rappelons que l’épilation définitive au laser doit impérativement être pratiquée par un dermatologue, alors n’allez pas n’importe où. Au Centre Laser Marseille Estitix, le coût d’une épilation laser est en tout cas totalement transparent et peut être trouvé en vous rendant sur notre page tarifs où vous trouverez les prix des traitements d’épilation laser quelle que soit la zone à épiler.

De manière générale, le coût d’une épilation laser n’est pas négligeable, mais cela peut être carrément « rentable » quand on pense aux séances d’esthéticienne très régulières que vous faites surement, sans parler de la douleur que ça engendre, et des contraintes de ce rituel mensuel pour la plupart…

Alors, ce coût peut-il être réduit par un remboursement de l’épilation laser par l’Assurance Maladie ?

L’épilation au laser peut-elle être remboursée ?

Pour rappel, l’épilation au laser est un acte médical, au sens qu’elle ne peut être pratiquée que par un spécialiste, souvent un dermatologue, formé à sa pratique. Elle rentre dans les actes de chirurgie esthétique.

Dès lors, comme n’importe quel acte de chirurgie esthétique, elle n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale si elle n’a qu’un but esthétique. Cependant, il existe quelques cas limités dans lesquels l’épilation au laser peut être remboursée par l’Assurance Maladie, notamment si elle est indispensable au confort…

Dans quel cas peut-on avoir une prise en charge de l’épilation laser ?

Si votre pilosité est considérée comme pathologique (et donc excessive), alors l’épilation au laser pourra être remboursée par la Sécurité Sociale. Comme pathologies, sont distinguées :

  • L’hypertrichose simple (ou pilosité abondante) : cela se traduit par la présence de duvet excessif dans des zones normalement peu poilues ou imberbes. Elle peut être causée par une situation de surpoids ou par la prise de corticoïdes par exemple. Cela peut notamment toucher la pilosité du visage…
  • Le traitement de la folliculite, ou inflammation des follicules pileux. Concrètement, la folliculite est une affection cutanée bénigne et assez courante. Les follicules pileux, qui sont de minuscules poches au sein de la peau à partir desquelles les cheveux et les poils poussent, peuvent s’enflammer. On trouve des follicules à peu près partout, sauf sur la paume des mains, la plante des pieds et les lèvres. Il existe différents types de folliculites mais, concrètement, si des follicule superficielles, ou des follicules profondes, s’infectent par une bactérie, ou s’il est bouché, alors il peut devenir rouge, gonflé, et peut provoquer une irritation, des démangeaisons… Cela peut donc être gênant et la folliculite apparaît le plus souvent sur le cuir chevelu, les jambes mais aussi les aisselles, le dos ou encore le visage parfois.
  • L’hirsutisme : il s’agit d’une pathologie qui peut être établie après consultation d’un dermatologue, d’un endocrinologue ou d’un gynécologue, à la suite d’un simple examen routinier. Il est à noter qu’un barème de pilosité existe, selon la méthode de Ferriman et Gallwey, pour plusieurs zones comme les lèvres supérieures, le menton ou encore la poitrine. Un score supérieur ou égal à 8 justifie donc la présence d’hirsutisme, qui s’accompagne en général d’acné, d’une voix rauque ou de présence excessive de testostérone dans l’organisme. Si vous voulez traiter votre hirsutisme au laser, cela pourra être remboursé.

En effet, dans les trois cas précédemment cités, la pilosité est donc considérée comme une pathologie et peut faire l’objet d’un remboursement par l’assurance maladie. Il est toutefois à noter qu’il sera très rare d’obtenir une prise en charge de l’épilation laser, et que les cas sont extrêmement exceptionnels.

Pour espérer voir son épilation laser remboursée, il faudra tout d’abord consulter un médecin. Ce dernier pourra vous fournir une prescription médicale accompagnée des résultats biologiques et/ou cliniques obtenus, mais aussi apporter la « preuve » que votre pilosité excessive (ou hirsutisme) est due à des troubles hormonaux. Cela implique donc d’avoir fait un diagnostic d’hyperpilosité auprès de votre médecin avant de pouvoir constituer un dossier de remboursement d’épilation au laser.

Vous serez alors remboursé d’une partie du traitement par la Sécurité Sociale et selon votre mutuelle, vous pourrez espérer une prise en charge du reste par complémentaire santé. Il est très important que vous vous renseignez au préalable, en consultant votre contrat ou en contactant directement votre mutuelle, mais aussi que vous interrogiez l’Assurance Maladie pour avoir une pré-acceptation avant de vous lancer dans un traitement laser…

Si vous souhaitez en savoir plus sur le remboursement de l’épilation laser, n’hésitez à consulter le site Ameli.fr qui a consacré une page à la prise en charge de la pilosité excessive.

Et si vous voulez en savoir plus sur l’épilation laser, n’hésitez pas à nous contacter !

Photo de Karolina Grabowska provenant de Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *