Qu’est-ce que l’érythrose faciale ?

erythrose-faciale-visage-traitement

Les dermatologues du Centre Laser Marseille Estitix vous expliquent ci-dessous les différentes causes de l’érythrose faciale, ou cutanée.

Pour débuter, si vous vous demandez ce qu’est l’erythrose cutanée, sachez qu’il existe différents degrés de rougeurs.

On parlera par exemple de « flush » lorsque la rougeur est passagère. Elle peut survenir après un effort physique, à la chaleur, au froid, etc. Et elle disparaît en quelques minutes.

On parle ensuite d’érythrose si la rougeur est diffuse mais permanente. Elle se situe le plus souvent sur les joues et prend la forme de plaques rouges.

L’aggravation de l’érythrose se nomme couperose. On verra alors l’apparition de petits vaisseaux dilatés nommés les télangiectasies.

Enfin, il est possible d’avoir de l’acné rosacée lorsque des petits boutons rouges apparaissent.

Vous l’aurez donc compris, l’érythrose cutanée est une affection chronique de la peau du visage. Elle se localise en général sur le nez, le menton, le front ou encore au niveau du décolleté et, si elle n’est pas traitée, elle peut devenir une couperose…

▶︎ L’érythrose faciale, de simples rougeurs sur le visage ?

L’érythrose cutanée est en général bénigne et est de deux types : l’érythrose transitoire, aussi appelée flush, qui dure quelques minutes, et l’érythrose permanente, chronique. La fièvre, un effort, la ménopause, une émotion forte ou juste la consommation de certains aliments, d’alcool ou de médicaments peut entraîner un stade transitoire. Elle peut également être le première symptôme d’une affection bénigne, la rosacée de stade 1. Les rougeurs sont alors épisodiques lors de crises qu’on nomme les bouffées vasomotrices.

▶︎ L’érythrose permanente et son évolution

erythrose-faciale-joues

L’érythrose faciale permanente est caractérisée par l’apparition de plaques sur le visage, principalement sur les joues. Elle peut apparaître aussi sur le nez, le front, le menton, entre les sourcils, les joues ou encore au niveau du décolleté. Elle n’est pas dangereuse et ne pose, souvent, que des problèmes esthétiques. Mais, à mesure que la maladie évolue, les rougeurs peuvent devenir plus importantes, plus persistantes…

erythrose-couperose-vaisseaux

Lorsque qu’une érythrose faciale évolue, en plus des plaques, de petits vaisseaux peuvent apparaître à la surface de la peau, sous forme de petits filaments violacées ou rouges. L’érythrose s’est alors transformée en couperose.

▶︎ Les séances de traitement de l’érythrose

Pour traiter l’érythrose faciale au Centre Laser Marseille Estitix, nous appliquons le même protocole que pour traiter la couperose, c’est à dire que nos dermatologues vont utiliser le Cynosure Cynergy, un laser colorant pulsé. Nous avons choisi ce laser plutôt que le Nd Yag, mais cela peut être modifié selon votre type de peau et selon les rougeurs.

Au contraire du traitement de la couperose, le laser ne va pas cibler la varicosité pour l’éliminer mais il sera appliqué par balayage sur toute la zone. La lumière du flash va pénétrer dans la peau puis va coaguler la paroi de ces micro-lésions vasculaires. Vous aurez une sensation de chaleur, parfois un érythème voire un oedème temporaire, mais cela ne durera que peu. Et le maquillage est possible de suite après la séance. A noter que, selon l’importance de vos rougeurs, il faudra entre 2 et 4 séances espacées d’un mois environ. Ainsi qu’une séance d’entretien annuelle pour maintenir le résultat.

▶︎ Les contre-indications

N’importe qui peut avoir de l’erythrose cutanée mais les personnes au teint pâle, qui rougissent facilement, sont plus à risque. Il n’y a aucun critère d’âge, la consommation d’alcool n’est pas liée. Et les femmes y sont plus sujettes mais les hommes peuvent plus facilement développer un rhinophyma. Cela se matérialise par un nez rouge, bosselé, enflé et qui peut être un signe d’une couperose qui n’a pas été traitée.

Cependant, certains facteurs ont été reconnus comme des éléments déclencheurs. On peut citer la température, l’exposition prolongée au soleil, aux lampes UV, ou encore la nourriture épicée, les boissons chaudes, les émotions, le stress… Il ne faut bien sûr pas avoir été exposé au soleil préalablement à une séance de traitement laser.

Si vous avez d’autres questions sur l’érythrose faciale ou même sur l’érythrose du décolleté, n’hésitez pas à nous contacter ou à parcourir notre page FAQ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *